Événements

SOLHIMAL vient exposer à Dijon

Urgence Tibet vous annonce avec plaisir que, cette année encore, l’association SOLHIMAL s’exposera au Cellier de Clairvaux à Dijon, du 9 au 13 novembre 2015 de 10h à 19h (entrée libre).

En cette année particulièrement dramatique pour les peuples du Népal, il est important de les soutenir. Alors, pensez-y pour vos cadeaux de Noël !

À cette occasion, elle vous présentera l’art et l’artisanat des peuples de l’Himalaya, ainsi que ses activités : programme alimentaire, scolarisation des enfants des zones rurales, parrainages, programme d’aide à l’autonomie des agriculteurs locaux, etc.  Vous trouverez de plus amples renseignements sur le site de l’association SOLHIMAL : www.solhimal.org.

Nous vous attendons nombreux à cette exposition et une dégustation de thés de l’Himalaya vous sera gracieusement offerte.

Marche annuelle des amis d’Urgence Tibet à Lusigny-sur-Ouche

La marche annuelle de l’association aura lieu cette année le dimanche 11 septembre 2016 à Lusigny-sur-Ouche (après Bligny).

Départ à 10h chemin des Sources pour une ballade sympa sur les hauteurs de Bligny-sur-Ouche.

À midi : repas « tiré du sac » partagé tous ensemble !

14h : une marche du même endroit pour une boucle de 7 km aux sources de l’Ouche.

Si vous ne pouvez pas faire les deux boucles, vous pouvez très bien n’en faire qu’une : vous avez le programme !

Venez nombreux, invitez vos amis !

Exposition d’Urgence Tibet à Roquefort-les-Pins

Urgence Tibet est invitée par la mairie de Roquefort-les-Pins (Alpes Maritimes) à exposer lors de la 2e édition de la journée du Tibet du 3 au 16 juillet 2016.

L’association va proposer au public son exposition itinérante – que nous vous avons déjà exposée. Nous y serons représentés par notre président, Gérald.

Le programme offert par la mairie est très riche puisqu’il comprend, outre notre exposition, une exposition sur l’exploratrice et auteure Alexandra David-Néel, des projections de documentaires – dont l’une sera animée par M. Patrick Poivre d’Arvor, et des animations ouvertes à tous.

Rendez-vous tous à Roquefort-les-Pins en juillet !

SOLHIMAL : expo-vente à Chalon-sur-Saône en juin 2016

Pour la 1re fois, SOLHIMAL expose son artisanat himalayen à Chalon-sur-Saône du 21 au 26 juin 2016 à la Galerie du Châtelet.

L’entrée est libre et gratuite.

L’équipe vous accueillera avec chaleur et vous renseignera sur les activités de l’association, notamment son aide aux sinistrés du Népal pour laquelle nous sommes mobilisés.

Pour plus de renseignements sur les voyages, les chantiers solidaires, les parrainages et l’aide exceptionnelle aux sinistrés du Népal : www.solhimal.org.

Venez nombreux et faites circuler l’info…

Marche annuelle commémorative du 10 mars 1959

Cette année encore, Urgence Tibet et tous les amis du peuple tibétain ont défilé dans les rues de la ville ce samedi 12 mars pour commémorer le soulèvement du peuple de Lhassa contre l’envahisseur chinois, et qui a valu au dalaï-lama de devoir fuir.

AG du 8 février 2016 : bilan & projets

L’association Urgence Tibet vous souhaite une excellente année du singe de feu !

En ce jour de Losar – année du singe de feu –, Urgence Tibet a fait son AG. En quelques mots, l’association compte 87 adhérents (stable) et a connu une année un peu difficile (pas de parrainage, ni de grande expo…). L’opération « Drapeaux pour le Tibet » continue avec la même stabilité aussi : 38 communes ont exposé le drapeau tibétain le jour de la commémoration du 10 mars 1949, et 24 communes l’exposent de façon permanente. La marche de célébration a eu lieu le 20 septembre 2015 autour d’Is-sur-Tille, en compagnie d’Amnesty Internationale. Et nous accompagnons 6 Tibétains exilés à Dijon (apprentissage du français, etc). Le repas tibétain de décembre, malgré les chaos de l’organisation, s’est très bien déroulé et des félicitations s’imposent aux valeureux cuisiniers !

Par ailleurs, nous continuons notre aide aux enfants de l’école de Mungod (financement du petit déjeuner) et au moine Aurgyen, en passe de terminer son doctorat en philosophie bouddhiste.

Nos projets : une possibilité de financement de logements de moines au monastère de Thubten Tendar Rinpoché (qui vient régulièrement faire les mandalas à nos expos) va sans doute nous être offerte pour 2016. Une projection du film du dernier voyage de Pierre-Yves Bouvet est en cours d’organisation. L’association va également prêter son matériel d’exposition grand format (avec la belle tente !) le 13 mars pour la mairie de Villeneuve-Loubet. Et un atelier de cuisine tibétaine devrait voir le jour grâce à nos amis tibétains, tous dans la restauration. La marche annuelle aura lieu le 18 septembre 2016.

Marche annuelle d’Urgence Tibet

Comme tous les ans, Urgence Tibet organise une marche des amis du peuple tibétain.

Nous vous donnons donc rendez-vous le dimanche 20 septembre 2015 à Arc-sur-Tille.

Départ de la mairie à 10h30.

Possibilité de covoiturage à partir de la Maison des associations de Dijon à 9h30.

Le parcours fait 6 km, sans grandes difficultés.

Et comme d’habitude nous partagerons un repas tiré du sac avant de rejoindre la marche annuelle d’Amnesty International à 14h, toujours devant la mairie, et avec qui nous partagerons un moment de convivialité.

Renseignements au 06 98 87 90 05.

Venez nous rejoindre nombreux ! Nous vous attendons !

 

Des réfugiés tibétains à Dijon !

Ces derniers mois sont arrivés dans l’agglomération dijonnaise plusieurs réfugiés tibétains.
Pour la plupart logés en foyer de la Croix-Rouge à Quétigny, ils sont en attente d’une décision quant à leur demande d’asile politique.
Âgés de 30 à 40 ans, Sithar, Sonam, Angyal, Dadul, Woeser, Deki et Tsering racontent avoir quitté le Tibet clandestinement, entre 2009 et 2013, en traversant l’Himalaya à pieds guidés par des
passeurs népalais, de nuit, pour parvenir au Népal.
Nous les avons rencontrés Maison Millière, au siège de notre association, en présence de notre amie
tibéto-dijonnaise Chung La, interprète indispensable !
En effet, ils ne parlent que le tibétain, très peu le chinois, pas l’anglais… et quelques mots de français appris depuis leur arrivée dans notre pays, il y a de cela quelques mois pour certains, un à
deux ans pour d’autres.
C’est là leur principale difficulté : si certains ont pu bénéficier de quelques cours de français trop
peu nombreux, ce n’est pas le cas de tous, et comment trouver du travail lorsqu’on ne peut
communiquer oralement avec un éventuel employeur ?
Il leur faut – et ils veulent – apprendre le français, puis trouver du travail, afin de subvenir à leurs
besoins et rembourser leurs familles qui ont dû payer très cher les passeurs népalais qui les ont
guidés dans leur exil.
S’ils ont quitté le Tibet, c’est pour fuir cette oppression constante subie par les Tibétains, l’absence
totale de liberté d’expression, de liberté cultuelle et de liberté culturelle.
S’ils ont choisi la France comme terre d’accueil, c’est en raison de la réputation de notre pays d’être un soutien à la cause tibétaine. Certains parmi eux ont passé quelques mois sous les ponts à Paris, avant de rejoindre la Bourgogne.
Afin de les aider à apprendre le français, notre association va tenter de mettre en place quelques « cours » basiques.
Ils semblent tous volontaires et déterminés, et ces difficultés pourtant importantes qu’ils rencontrent
sont-elles sans doute bien légères en regard de ce qu’ils ont dû subir au Tibet ou durant leurs
périples…